Votre petite église

 

     Il y a, non loin d'ici, une petite é que je connais bien.

     Vous la connaissez aussi, mais vous ne semblez pas savoir

     que c'est une église, une vraie église où réside le bon Dieu.

Pas n'est besoin de marcher  pour s'y rendre;

elle n'est pas située sur telle ou telle rue...

Cette petite église, c'est VOUS MÊME!

     Votre noble front n'en est-il pas la tour?

     Vos yeux, les brillantes verrières?

     Votre cœur, la lampe du sanctuaire

     qui en éclaire doucement l'intérieur?

Votre voix n'est-elle pas la ravissante musique

qui y chante sans cesse l'hymne de l'AMOUR?

Vos saintes pensées ne ont-elles pas l'autel mystique

où le Seigneur descend d'en-haut?

     Votre âme, votre âme si précieuse,

     n'est-elle pas le blanc Tabernacle de cette petite église?

     Et votre corps, le voile qui le cache à vos yeux.

Chaque fois que vous communier,

votre langue n'est-elle pas la table du Seigneur?

Et vos lèvres, la porte qui s'ouvre pour le recevoir?

Et vos prière, le tintement de la cloche?

Et votre humble attitude, le plancher de ce mystérieux sanctuaire?

     Oui, vraiment, vous êtes une église,

     Vous que l'Esprit-Saint habite.

VOUS ÊTES LE TEMPLE DE DIEU

En vous réside Celui qui vous aime

et que vous aimez plus que tout au monde.

Mettez la main sur votre cœur, mille fois le jour,

et dans votre propre et chère petite église

faites-lui souvent des visites d'amour.

(Sœurs de la Providence, Montréal, 1944)

32089638_10156209635634870_6016089536231