Qui sommes nous?

En matière de religion, il n'est pas toujours facile de s'y retrouver.  Les Églises dites chrétiennes sont tellement nombreuses que le désir du Christ de faire unité est brisé depuis le premier grand schisme d'Orient avec la tradition byzantine (orthodoxe).  Cependant, les Églises qui ont gardé la Sainte Tradition sont reconnues valides dans l'administration des sacrements.  Même l'Église Catholique Romaine de l'Archidiocèse de Québec reconnaît la validité des baptêmes que nous célébrons.  voici un condensé des rectifications de l'Archidiocèse publiées dans la revue "Pastorale Québec", volume 122, numéro 2, Mars 2010 concernant un des prêtres qui fut sans raison accusé à tort:

"De fait, le Père Lacroix est un prêtre validement ordonné... Pour ce qui est des baptêmes célébrés par le Père Lacroix, ils sont valides. Conformément au droit canonique, s’il baptise un enfant de parents catholiques romains, l’enfant sera un catholique romain en raison de l’appartenance de ses parents à l’Église catholique romaine et si cela est leur choix. Si, par contre, ils ont joint de leur propre gré l’Église Vieille Catholique de C.-B, ils sont considérés comme tel. Toutefois, l’acte de baptême est inscrit dans les registres de l’Église Vieille Catholique de C.-B. et non pas dans un registre paroissial catholique romain. C’est pourquoi il est important que les parents avertissent sans tarder le curé de leur paroisse pour qu’il inscrive ce baptême dans ses propres registres à partir du certificat qui leur a été remis... Dans la même veine, on peut accepter les certificats de baptême émis par l’Église Vieille catholique de C.-B. pour les inscriptions des enfants à la première communion et à la confirmation.... 

Gallicanisme et vieux catholique font souvent UN puisque qu'ils assurent, par la consécration d'un évêque, la continuité de la Sainte Tradition dans la validité du sacerdoce.

 

Concernant notre Église en terre Québécoise, Camerounaise, Congolaise et Libanaise, elle se veut présente dans la pratique des sacrements et le soutien social et humanitaire auprès de nos sœurs et frères en humanité.

Notre Église s'inscrit dans cette continuité apostolique.  Plusieurs figures confirment le statut du Gallicanisme qui se perpétue depuis des décades... pensons à Bossuet qui reconnaît l'indépendance temporelle de l'institution en lien avec le Saint-Père qui a autorité seulement sur le plan spirituel.  Malheureusement, il y a séparation définitive en 1870 lors de la promulgation de l'infaillibilité pontificale.  Quoique nous gardions un grand respect envers l'Évêque de Rome, celui-ci n'a aucune autorité sur nos ordinariats.  D'ailleurs, notre Église locale conserve précieusement la calotte du Pape François 1er envoyée par un prêtre ami résident à Rome en signe d'œcuménisme.  

Notre clergé est célibataire ou marié.  c'est un choix du candidat à la prêtrise qu'il doit respecter après l'ordination sacerdotale.  En plus de la direction spirituelle des âmes, le prêtre doit gagner sa vie par un métier parallèle au ministère sacerdotal.  Conforme aux Saintes Écritures, nous œuvrons humblement dans le monde dans un service humble, joyeux, amoureux, fidèle et priant.  Au Canada et au Québec, nous sommes reconnus comme organisme de bienfaisance et à ce titre nous pouvons émettre des reçus fiscaux pour l'année en cours.  C'est seulement avec vos dons que nous pouvons soutenir les œuvres que nous mettons en place.  Nous ne recevons aucune subvention gouvernementale.  En temps de pandémie dû à la COVID-19, c'est encore plus difficile de récolter l'argent nécessaire pour la bonne marche de notre Mission. Unissons-nous pour nos sœurs et frères en Humanité.